Marcel Roche 1890-1959


Peintre - Graveur

Marcel Roche

Il prend le pinceau pour la première fois à 13 ans.
Après l’obtention de son baccalauréat Marcel Roche encouragé par sa mère, entre à l’école des Beaux-Arts dans l’atelier Cormon. Les premières réalisations de Raoul Dufy et d’Othon Friesz sont pour lui une révélation, ainsi que la période bleue de Picasso. Ensuite, il travaille plus librement à l’Académie Julian (atelier Dechenaud) durant deux ans ; il trouvera véritablement son inspiration dans l’étude des maîtres au Louvre: Fouquet, Chardin, Courbet, Cézanne.

Mobilisé de 1914 à 1918, décoré de la Croix de Guerre, il dessine durant toute cette période ses camarades de chambrée. Dès son retour de la guerre il consacre sa vie à la peinture et à la gravure. Avec la même passion qu’il avait manifestée pour la peinture un quart de siècle plus tôt, les techniques de la taille douce et de l’impression n’ont plus de secret pour lui.

Il ira beaucoup plus loin que la gravure traditionnelle. Rénovant la technique de la gravure en trichromie, il en fera un art d’expression sensible et puissante. Sa gravure est forte, ses noirs profonds. Tirant lui-même ses épreuves, recherchant avec amour les papiers les plus beaux et les plus rares, il laisse un héritage merveilleux. Son œuvre gravé compte plus de 500 estampes dont des trichromies taille-douce et de nombreuses illustrations. La poésie qui se dégage de ses vues de la campagne, de ses paysages de neige ou de ses natures mortes gravées à l’eau forte et à la pointe sèche, sa parfaite maîtrise technique, sa finesse de perception, sa profondeur de jugement font de lui un artiste important de la gravure française du XXè siècle.

Du début de sa carrière artistique et jusqu’à la fin, sa vie est ponctuée de très nombreuses expositions personnelles et de groupe dont voici les principales..

Marcel Roche Marcel Roche

Expositions personnelles


  • 1921 Galerie des Beaux-Arts à Bilbao
  • 1922 Galerie Panardie - Paris
  • 1929/30/33/37 Galerie Druet - Paris
  • 1925/29 Galerie Marcel Bernheim - Paris
  • 1931 Galerie Baudrot - Alexandrie
  • 1935 Galerie Vildrac - Paris
  • 1941 Galerie Chabanon - Paris
  • 1942 Galerie Sélection - Tunis
  • 1957/59 Galerie Vendôme - Paris

Expositions de groupe


  • Salon des Anonymes – Galerie Barbazanges
  • Galerie Marcel Bernheim (1er groupe) – Paris
  • Aquarellistes Modernes – Galerie Bernheim –Paris
  • Galerie Briant-Robert (1er groupe) – Paris
  • Galerie Druet (4ème groupe) – Paris
  • Art Français au Japon
  • Galerie Kessel – Paris
  • Galerie Hermann – Paris
  • Galerie Charpentier - Paris
  • Galerie Pascaud (avec Vinay et Braig)
  • Maison de la Pensée Française
  • Marcel Roche expose aux Salons d’Automne, des Indépendants, des Tuileries, de la Peinture à l’Eau, du Trait, aux Peintres Graveurs Français, au Salon Populiste, aux Peintres Témoins de leur Temps, à l’Ecole de Paris, au Salon International de l’Art Figuratif, au Salon Terres Latines.

Illustrations


Marcel Roche

  • Les Poèmes de René Morand, bois gravé. Ed. Marcel Seheur - Paris
  • Les Amoureuses d'Alphonse Daudet, aquarelles. Ed. Librairie de France
  • Morceaux choisis de Forneret, dessin. Ed. de la Pipe en écume
  • Poèmes de Juliette Darie, dessin
  • Eloge du Docteur Graux, eaux fortes. Ed. Marcel Brucker - Paris
  • Présentation de la France de Michelet, tailles-douces sur cuivre
  • Psyché de Molière, gravures sur cuivre, Bibliophie Franco-Suisse
  • Les Bucoliques de Virgile, tailles-douces. Pharmaciens bibliophiles

Articles


« A l’approche de la soixantaine, Marcel Roche eut la révélation du noir et du blanc et en quelques années d’acharné labeur, est devenu l’un des graveurs les plus souples et les meilleurs de l’école française contemporaine »

Georges Turpin

« (…) parmi les artistes qui jouèrent un rôle dans le mouvement révolutionnaire mené par Daragnès, après la guerre de 1914-1918, Marcel Roche tente et réussit des gravures en couleur de grande qualité ».

André Warnod : le Figaro 17/12/1959

« La prodigieuse science technique des tailles-douces en couleurs de Marcel Roche »

G. Dornaud : Libération 13/11/1958

« Marcel Roche, un maître du réalisme contemporain »

Juliette Darle : le Figaro 17/12/1959

« (…) exposition remarquable de l’un de nos meilleurs graveurs contemporains, animé d’un esprit de recherche sans cesse renouvelé »

Exposition Galerie Le Garrec – Jean Pierre : Arts de France n°33 – 1950

« (…) il y a chez Marcel Roche une finesse de perception, une profondeur de jugement. Ses gravures « à l’outil » qu’il incisait de ses mains ont exprimé son amour de la nature dans sa vérité,… on devinait une conception du monde dont la richesse matérielle exaltait la poésie »

Bersier : 1960

« (…) technicien hors du commun, nanti d’une main aussi fine que l’œil, Marcel Roche sut atteindre le sacré à travers les objets les plus usuels, il sut aussi remettre à l’honneur la technique de la gravure en trichromie… »

Jean Chabanon : Le Peintre n° 481 - 1974

Bibliographie


  • Henri Strentz : Préface au catalogue de l'exposition Galerie Panardie - 1922
  • Noël Bureau : Rythme et Synthèse - 1922
  • Georges Turpin : Marcel Roche. Ed. Girard - 1924
  • René Morand : Interventions - 1924
  • Paul Sentenac : Article en 1925
  • Fernand Demeure : Couleurs du temps - 1925
  • Georges Jamati : Rythme et Synthèse - 1926
  • Charles Fegdal : Ateliers d'artistes - 1926
  • Raymond Cogniat : La femme de France - 1930
  • Paul Jamati : Le Mail - 1931
  • Jean-Daniel Maublanc : Perspectives, 1931
  • Roger Brielle : l’Art et les Artistes, 1931
  • Jean Chabanon (rédacteur) : Plaquette des Laboratoires Lematte-Boinot, 1932
  • Jean-Daniel Maublanc : Peinture,1940
  • Cahiers de la Pipe en écume
  • Robert Ney : Préface - 1957
  • Bénézit : Dictionnaire des peintres. Edition 1935 et suivantes
  • Dictionnaire Larousse du XXè Sciècle en 6 vol. Sup. éd. - 1953
  • Dictionnaire biographique Français contemporain - 1954
  • Who's who in France. Ed. Jaques Laffitte, 4è édition

Voir la galerie